vendredi 2 mars 2018

le petit cheval blanc


souvenirs   d'enfance  


j'ai  6  ans   , je  monte  sur  une chaise  devant  la  fenêtre

je  guette  mon  frère   , qui   doit  arriver    ce  soir  

entre chien  et  loup   , je  le  vois  arriver  

je ne  bouge  pas  

soudain   je  sens   ses bras   qui  m'enveloppent  

et  me  murmure   à  l'oreille   cette  chanson 

les larmes  glissent  sur  mes  joues   rebondies  

une  douce  tristesse  remplit   mon coeur  



Le petit cheval dans le mauvais temps, 

Qu'il avait donc du courage ! 

C'était un petit cheval blanc, 

Tous derrière tous derrière, 



C'était un petit cheval blanc, 

Tous derrière lui devant. 



Il n'y avait jamais de beau temps 

Dans ce pauvre paysage, 

Il n'y avait jamais de printemps, 

Ni derrière, ni derrière. 

Il n'y avait jamais de printemps, 

Ni derrière, ni devant. 



Mais toujours il était content, 

Menant les gars du village, 

A travers la pluie noire des champs, 

Tous derrière tous derrière, 

A travers la pluie noire des champs, 

Tous derrière lui devant. 



Sa voiture allait poursuivant 

Sa belle petite queue sauvage. 

C'est alors qu'il était content, 

Tous derrière tous derrière, 

C'est alors qu'il était content, 

Tous derrière lui devant. 



Mais un jour, dans le mauvais temps, 

Un jour qu'il était si sage, 

Il est mort par un éclair blanc, 

Tous derrière tous derrière, 

Il est mort par un éclair blanc, 

Tous derrière lui devant. 



Il est mort sans voir le beau temps, 

Qu'il avait donc du courage ! 

Il est mort sans voir le printemps 

Ni derrière, ni derrière. 

Il est mort sans voir le beau temps, 

Ni derrière, ni devant.



Il est mort sans voir le beau temps, 

Ni derrière, ni devant




je  la  fredonne  encore  cette   chanson  

et  mes larmes  coulent   encore  




Résultat de recherche d'images pour "le petit cheval blanc"

IRIS




21 commentaires:

  1. C'est vrai que cette chanson est très émouvante, elle embue mes yeux aussi tout comme "les roses blanches", impossible de retenir mes larmes!
    je te souhaite un bon dimanche après-midi ma chère Edith!
    Je t'embrasse bien fort!
    Ghislaine

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour douce Iris, que c'est émouvant... Ces images sont tellement belles mais une chanson bien triste... Bise, bon dimanche tout doux!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, c'est fou ce que les chansons font pleuré cela m'arrive souvent comme a vous toi est Gislaine. Tout comme ce petit Cheval blanc je me demande s'y nous allons voir le beau temps. Bon Dimanche a toi. je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  4. J'ai toujours aimé cette chanson, il me semble que c'est Georges Brassens qui chantait cette magnifique chanson, elle a aussi bercé mon enfance,
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  5. Cette chanson me rappelle tellement de souvenirs, je l'ai apprise à l'école et elle m'a toujours fait verser une larme et aujourd'hui encore.
    Bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  6. Oh même encore aujourd'hui, je suis émue en relisant cette chanson mais quel merveilleux billet Edith. Tes photos pour l'illustrer sont sublimes ! Merci beaucoup.
    Bon après-midi de dimanche, gros bisous.
    Lylou

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi cette chanson me faisait pleurer et peut-être encore plus celle-ci:

    "Il s´appelait Stewball.
    C´était un cheval blanc.
    Il était mon idole
    Et moi, j´avais dix ans.

    Notre pauvre père,
    Pour acheter ce pur sang,
    Avait mis dans l´affaire
    Jusqu´à son dernier franc.

    Il avait dans la tête
    D´en faire un grand champion
    Pour liquider nos dettes
    Et payer la maison

    Et croyait à sa chance.
    Il engagea Stewball
    Par un beau dimanche
    Au grand prix de St-Paul.

    "Je sais, dit mon père,
    Que Stewball va gagner."
    Mais, après la rivière,
    Stewball est tombé.

    Quand le vétérinaire,
    D´un seul coup, l´acheva,
    J´ai vu pleurer mon père
    Pour la première fois.

    Il s´appelait Stewball.
    C´était un cheval blanc.
    Il était mon idole
    Et moi, j´avais dix ans."

    Je me demande si de telles chansons font encore pleurer les enfants? Sans doute...
    Bonne soirée Edith!
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
  8. Je sens tellement de tristesse dans ton billet j'espère que tu vas bien ?
    Moi aussi beaucoup de chanson me font pleurer , celle ci que j'ai appris à l'école et bien d'autres ,j'ai un petit coeur d'artichaut ! lol
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Une belle chanson de Georges Brassens, émouvante. Elle accompagne à merveille tes photos .
    Un beau billet harmonieux, avec une petite pointe de tristesse.
    Bonne fin de dimanche Edith.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  10. Une chanson bien triste que je ne connaissais pas... des photos magnifiques.
    Bon dimanche, bisous et gros câlins ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  11. Une magnifique chanson de Brassens très émouvante. Tes photos pour l'illustrer sont de toute beauté comme à chaque fois chez toi !
    Une douce semaine. Gros bisous
    Michèle

    RépondreSupprimer
  12. Que d'émotions dans ces chansons belle journée bisoussssssss

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour
    superbe ce cheval trés photos mais tu nous fait pleurer aussi bise raymonde

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Edith,

    Quel magnifique billet, sentimental.
    Le texte de Brassens est d'une douceur mélancolique. Il nous fait craquer.
    Les photos sont bien adaptées au texte et magnifique.
    Où vas -tu chercher ces peintures d'un autre monde ?
    Félicitations je répète la même chose à chacun de tes billets; de la douceur, du goût, de la chaleur et l'expression artistique est saisissante.
    Bonne journée
    Gros bisous

    Jean-Pierre

    RépondreSupprimer
  15. très belle et très émouvante cette chanson, les photos l’accompagnant sont superbes
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir ma douce,
    Une très jolie chanson de Brassens, triste !
    Les photos sont superbes.
    Un grand poète, souvent coquin, mais il faisait de jolies chansons et toi, de jolis billets.
    Bonne semaine, douce soirée, bisous.

    RépondreSupprimer
  17. Je l'aime tant cette chanson et ce si beau poème de Paul Fort, merci pour cette si jolie page
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  18. Une chanson triste comme la chanson que cite Marie-Paule mais de belles photos
    Bonne semaine.
    evelyne

    RépondreSupprimer
  19. Une vieille chanson que l'on a tous chantée et aimée... Quel doux souvenir et comme tu l'as bien illustré! Merci!

    RépondreSupprimer
  20. Coucou ma douce amie adorée,
    Que cette chanson est belle, elle me fait pleurer c'est la folie, je viens de recevoir le courrier pour la convocation pour le centre anti-douleur pour le 5 juin.
    Comment vas-tu ma douce ?
    Je t'embrasse très fort gros bisous et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  21. j'ai lu par hasard chez Floralie que tu n'es pas bien, c'est difficile de ne pas pouvoir se déplacer à sa guise, je te comprends !
    J'ai des douleurs mais tant que je peux me déplacer même si c'est parfois avec peine, cela dépend des jours, je ne dois pas me plaindre...
    Bonne journée malgré tout Iris

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, même si justement ce n'est qu'un mot..
à bientôt
Edith