AUTOMNE

jeudi 15 mars 2018

la photo du mois ( Mars)

Thème: Ding-Dong, 

choisi par J'habite à Waterford 

(http://waterfordmaville.over-blog.com/)

Note de l'auteur-e : La petite chose qui vous réveille, vous tire de votre rêverie, vous annonce 

qu'ils est temps de passer à autre chose, au sens propre, ou figuré, au passé, ou au présent.

Résultat de recherche d'images pour "logo  photo"



du  soir  au   matin   à chaque  heure   du  jour   ou de la  nuit  

réveille  en  fanfare  

que  vous  soyez  occupé   ou non 

quand  la bête  a  faim  , elle  a  faimmmmmmm

toutes  les  tentatives   sont bonnes  

se  poser devant  l'écran  télé

marcher   sur le clavier   


Résultat de recherche d'images pour "logo  photo"

Akaieric, Albane, Alexinparis, Amartia, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Bubble gones, Cara, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Kellya, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Pat, PatteBlanche, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

vendredi 2 mars 2018

le petit cheval blanc


souvenirs   d'enfance  


j'ai  6  ans   , je  monte  sur  une chaise  devant  la  fenêtre

je  guette  mon  frère   , qui   doit  arriver    ce  soir  

entre chien  et  loup   , je  le  vois  arriver  

je ne  bouge  pas  

soudain   je  sens   ses bras   qui  m'enveloppent  

et  me  murmure   à  l'oreille   cette  chanson 

les larmes  glissent  sur  mes  joues   rebondies  

une  douce  tristesse  remplit   mon coeur  



Le petit cheval dans le mauvais temps, 

Qu'il avait donc du courage ! 

C'était un petit cheval blanc, 

Tous derrière tous derrière, 



C'était un petit cheval blanc, 

Tous derrière lui devant. 



Il n'y avait jamais de beau temps 

Dans ce pauvre paysage, 

Il n'y avait jamais de printemps, 

Ni derrière, ni derrière. 

Il n'y avait jamais de printemps, 

Ni derrière, ni devant. 



Mais toujours il était content, 

Menant les gars du village, 

A travers la pluie noire des champs, 

Tous derrière tous derrière, 

A travers la pluie noire des champs, 

Tous derrière lui devant. 



Sa voiture allait poursuivant 

Sa belle petite queue sauvage. 

C'est alors qu'il était content, 

Tous derrière tous derrière, 

C'est alors qu'il était content, 

Tous derrière lui devant. 



Mais un jour, dans le mauvais temps, 

Un jour qu'il était si sage, 

Il est mort par un éclair blanc, 

Tous derrière tous derrière, 

Il est mort par un éclair blanc, 

Tous derrière lui devant. 



Il est mort sans voir le beau temps, 

Qu'il avait donc du courage ! 

Il est mort sans voir le printemps 

Ni derrière, ni derrière. 

Il est mort sans voir le beau temps, 

Ni derrière, ni devant.



Il est mort sans voir le beau temps, 

Ni derrière, ni devant




je  la  fredonne  encore  cette   chanson  

et  mes larmes  coulent   encore  




Résultat de recherche d'images pour "le petit cheval blanc"

IRIS