vendredi 15 mai 2020

la photo du mois de MAI

Thème : "En avril, ne te découvre pas d'un fil ; en mai fais ce qu'il te plaît.",
 choisi par Lavandine (https://auboutdelalorgnettelavietoutsimplement.fr

Note de l'auteur-e : Et vous que vous plairait-il de faire les jours, le mois qui suivront le déconfinement progressif du 11 mai ? Tout est envisageable, y compris les idées les plus loufoques. Seule condition, c’est que cela reflète une réelle envie ! Mais … on n’ira pas vérifier … hein ..


                         peut-être   irais-je   fleurir   
        quelques   tombes 

              
   
     
car  ce  n'est  pas  le déconfinement
qui   nous  protégera  du   virus  
quand  ce satané   virus  aura   disparu 
d'ici quelques   mois  
peut-être   que  je  chanterais  et  danserais  
mais  pour  l'instant  je suis  toujours  
dans  l'angoisse  que  je ne  peux
envisager  autre   chose   
il n'y a  pas  encore  lieu  de sauter  de  joie  

13 commentaires:

  1. Je suis entièrement d'accord avec toi ! restons prudents .
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison, soyons encore très prudents.

    RépondreSupprimer
  3. Parler et échanger avec les absents réconcilient et nous entraînent dans le recueillement, une forme de partage avec ces disparus chers à ton cœur.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour ma douce Edith,
    Je suis tout à fait d'accord avec toi il faut rester prudent, comment vas-tu ?
    Gros bisous et à bientôt si tu le veux bien :-)

    RépondreSupprimer
  5. À Montréal on est encore en plein dans le confinement ! Sur la station radio que j'écoute en travaillant il y a tout le temps une pub pour des services funéraires, ça ma fait penser à ta photo 1

    RépondreSupprimer
  6. Hello Edith
    Hélas, moi aussi, je suis d'accord avec toi. Le comble c'est que ce n'est pas la maladie qui m'angoisse, c'est les comportements des gens!
    Prends soin de toi!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Tiens bon, Edith, effectivement ce n'est pas terminé et comme le dit Johala, le mot "déconfinement" a eu un impact inquiétant sur une partie de la population qui croit que maintenant c'est la foire à la patate. Prends soin de toi et belle journée sous ton arbre.

    RépondreSupprimer
  8. et oui il faut y penser aussi , nous aurons pendant longtemps une épée de Damoclès au dessu de nos têtes, protegeons nous et prenons soin de nous

    RépondreSupprimer
  9. Il faut tenir bon et être prudents. Effectivement, les perspectives ne sont guère réjouissantes et il faudra apprendre à vivre avec le virus… Essayons tout de même de profiter du soleil car c'est bon pour le système immunitaire et pour le moral…

    RépondreSupprimer
  10. Il faut essayer de garder le moral malgré tout chère Edith.
    Mais il faut reconnaître que c'est parfois difficile. Il faut éteindre la télé, ne lire que des choses bienveillantes sur les réseaux sociaux. C'est un peu pénible de devoir être prudents avec le virus et en même temps de se faire "reprocher" continuellement d'être "agées" ou "fragiles".
    Courage pour les semaines à venir.
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. J'ai eu un peu de mal à commenter chez toi ce soir ... mais me voilà !
    Toi qui pensais ne pas pouvoir illustrer le thème, je trouve que ton illustration est originale et juste. Je ne sais pas dans quelle région tu te trouves mais je peux te dire que je suis tombée en panne de cartes de condoléance...
    Dans notre environnement proche au moins 20 malades dont 5 personnes décédées...
    :-(
    C'est aussi, le premier souhait de ma maman : aller nettoyer et fleurir les tombes.

    Bonne soirée.
    Lavandine

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, même si justement ce n'est qu'un mot..
à bientôt
Edith