AUTOMNE

samedi 28 juin 2014

une photo pour un samedi



Après   l'orage   , tous    les  pétales   qui   décorent   agréablement

une  allée   du  jardin  




Les roses pâles sont blessées 

Par la rudesse de l'orage, 

Mais elles sont plus parfumées, 

Ayant souffert davantage. 

Mets cette rose à ta ceinture, 

Garde en ton coeur cette blessure, 

Sois pareille aux roses de l'orage.

une   photo    ,  un   samedi  

chez    AMARTIA

Merci   à  tous   pour  vos   commentaires   

Grace   à  eux   le  temps   me  semble   moins  long   ♥♥♥

26  séances   sur  35   de  faites   :::::dur   dur    

                                      

je   vais   aller   faire  une  petite  pose   


IRIS


samedi 21 juin 2014

Les Roses Du Jardin

Roses ardentes

Dans l'immobile nuit,

C'est en vous que je chante,

Et que je suis.





En vous, étincelles,

A la cime des bois,

Que je suis éternelle,

Et que je vois.





Ô mer profonde,

C'est en toi que mon sang

Renaît vague blonde,

En flot dansant.




Et c'est en toi, force suprême,

Soleil radieux,

Que mon âme elle-même

Atteint son dieu !

(Charles Van Lerberghe - La chanson d'Eve)









Le mariage des roses

Mignonne, sais tu comment,

S'épousent les roses ?

Ah ! cet hymen est charmant !

Quelles tendres choses

Elles disent en ouvrant

Leurs paupières closes !

Mignonne, sais tu comment

S'épousent les roses ?






Elles disent : Aimons-nous !

Si courte est la vie !

Ayons les baisers plus doux,

L'âme plus ravie !

Pendant que l'homme, à genoux,

Doute, espère, ou prie !

Ô mes sœurs, embrassons-nous

Si courte est la vie !



Crois-moi, mignonne, crois-moi,

Aimons-nous comme elles,

Vois, le printemps vient à toi,

Et des hirondelles

Aimer est l'unique loi

A leurs nids fidèles.

Ô ma reine je suis ton roi,

Aimons-nous comme elles.





Excepté d'avoir aimé,

Qu'est-il donc sur terre ?

Notre horizon est fermé,

Ombre, nuit, mystère !

Un seul phare est allumé,

L'amour nous l'éclaire !

Excepté d'avoir aimé,

Qu'est-il donc sur terre ?

(Eugène David)





Les soirs d'été les fleurs ont des langueurs de femmes,

Les fleurs semblent trembler d'amour, comme des âmes;

Palpitantes aussi d'extase et de désir,

Les fleurs ont des regards qui nous font souvenir

De grands yeux féminins attendris par les larmes,

Et les beaux yeux des fleurs ont d'aussi tendres charmes.




Les fleurs rêvent, les fleurs frissonnent sous la nuit;

Et blanches, comme un sein adorable, qui luit

Dans la sombre splendeur d'une robe entr'ouverte,

Les roses du milieu de l'obscurité verte,

Tandis qu'un rossignol par la lune exalté

Pour elles chante et meurt sous cette nuit d'été,

Les roses au corps pâle, en écartant leurs voiles,

Folles, semblent s'offrir aux baisers des étoiles.

(Henri Cazalis, dit Jean Lahor)






Je  vous   offre   ces    deux   bouquets   de   roses   de  mon  jardin    

Vous   avez  pu   apercevoir  :

                          *  Les   roses   rose  =  new  Dawn 

                                                           Héritage

                                                                   Catherine   Deneuve

                                                                                Gertrude  Jekyll

                                                                                              Pierre  de  Ronsard  


                         *    Les   roses   rouges  =   Falstaff    (  rouge  foncé )

                                                                         Chaskespeare

                                                                                      Isaac   Pereire  


                           *   Mandarine   =   Mm  Meilland   

                                                                   Rosa  Luttens   (  créme  et  jaune  )  

                                              Crown  Princess  Margareta   

                             *  Le  blanc  =  iceberg  

Je  vous   souhaite   un  très   bon  weekend  

Toute  ma  tendresse   

et   merci  de  vos  si  agréables   commentaires  ♥♥  qui  me  remontent

le  moral   

                                                      IRIS  

       

                          

samedi 14 juin 2014

UN SAMEDI ♥♥♥ UNE PHOTO

Chez    AMARTIA


PAVOT                                                     


Le pavot   somnifère   ou   pavot   à   opium   (Papaver somniferum),   appelé également 

 "    PAVOT    des jardins "




   ENTRE    OMBRE   ET  LUMIÉRE  






Ni   le   pavot  , ni   la   mandragore,   ni   tous   les   sirops   narcotiques   du   monde   ne   te   rendront 

jamais   par   médecine   ce

 doux  sommeil  que  tu  avais   hier.


Othello (1604), III, 3, Iago
Citations de William Shakespeare




Ma   participation    pour  un  samedi   une   photo   

petit   journal   local   :   j'attaque   ma  21  iem   séance    de  kiné  et  autres  tortures  



à   bientôt

                                                                IRIS  

lundi 9 juin 2014

IRIS DU JARDIN


Les rayons du soleil se dardent sur l'enflure 

D'un nuage opposé qui, rosoyant d'humeur, 

Nous fera bientôt voir de l'Iris la voûture, 

Peignant notre horizon de sa cambre lueur.




Ah ! la voici déjà, sa céleste présence 

En bigarrant le ciel enfante divers ronds 

Et découvre au soleil l'émail de sa naissance, 

Qu'il a formé dardant sur elle ses rayons.




Elle fait d'un demi-rond seulement la ceinture 

Dérobant la moitié de ce cercle à nos yeux, 

Mélangeant ses couleurs de diverse peinture, 

D'azur, de pourpre et d'or elle émaille les cieux.







Tel est le col doré des chastes colombelles, 

Variant ses couleurs opposite au soleil ; 

Mais encor de l'Iris les couleurs sont plus belles 

Que l'émail colombin qui délecte notre oeil.








Allons donc à couvert, car cette messagère

De la reine des eaux vient pour nous annoncer 

Que tantôt la moiteur de son arc circulaire 

S'épurant de ses pleurs viendra nous arroser.





Le soleil à la nue oppose son visage 

De ce bel arc-en-ciel pour former le voutis,

Jésus est le soleil, le monde le nuage, 

La grâce le rayon, et la Vierge l'Iris.





L’iris est une fleur du printemps. Au Japon, on lui confère un rôle purificateur et protecteur. Les 

feuilles d’iris sont placées dans les bains, en protection du corps contre les maladies et les esprits 

pervers, ainsi que sur les toits des maisons en protection contre les influences pernicieuses du 

dehors ainsi que contre les incendies.




Dans la mythologie grecque, Iris était messagère des dieux,





Les Egyptiens considéraient l’iris comme une plante sacrée. Depuis, il est devenu, sous le nom 

héraldique de fleur de lys, le symbole de la royauté.










  Il est d’étranges soirs où les fleurs ont une âme. 



  Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles




un  premier   bouquet   aprés  la  pluie   et  le   vent  



un    deuxième   :::::::::






si   cette   fleur   est  dédiée   à  la  divine   messagére   c'est   surtout   parce  que  

ses   pétales  sont  étalées   comme  des  ailes   




la  nature  du  message   qu'elle  symbolise   

est   une  nouvelle   aussi   heureuse  et  joyeuse   que  l'arc  en  ciel   

  

Si   vous  étes   bien  sage  , je  referais   un  billet   avec   les  noms   des  IRIS  

à  très   bientôt

MERCI   DE  TOUS   VOS   COMMENTAIRES  

ET  DE  VOTRE   SOUTIEN   ♥


                                                                      IRIS