vendredi 6 janvier 2012

LA VIOLETERA

2 commentaires:

  1. Je vous confie une petite habitude qui date de l'enfance Edith: j'ai toujours, niché au fond de mon sac un mouchoir brodé parfumé à la violette. Le petit parfum de Toulouse s'évapore vite, mais quel charme il a ainsi que ces jolis images .
    Bon week end à vous.....sur un petit air de violette! :)

    RépondreSupprimer
  2. Vous n'allez pas me croire, vous savez que j'ai une grosse partie de moi espagnole surtout mon coeur, et c'est mon film culte espagnol. Je l'avais en cassette et lorsque je voulais passer un moment seule à me souvenir d'une histoire semblable, je le regardais et pleurais tout mon saoul... C'est une merveilleuse histoire, d'une petite vendeuse de violette à l'entrée de l'opéra qui vendait ses violettes en chantant avec une vois de rossignol, qui tombe amoureuse d'une riche héritier marié...Ils s'adorent mais c'est une histoire interdite... Elle tombe gravement malade dans la misère complete et là c'est leur retrouvailles il la croyait perdue. Sarita Montiel est merveilleuse dans ce film sans parler du charme ravageur de Ralf Vallone !!! Un très très beau film à voir en entier quand on comprend l'espagnol car je ne crois pas qu'il y ait de version Française ou je me trompe...
    Ohhhh merci Iris vous ne pouvez imaginer j'en ai des frissons partout...
    Belle journée à vous.
    Mimie

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, même si justement ce n'est qu'un mot..
à bientôt

Pour vous aider à publier votre commentaire:
dans la liste déroulante :
- Si vous avez un compte Google , Identifiez vous
- Si non inscrivez votre Nom et votre URL
- Pour les autres choisissez le lien Anonyme , Vous pourrez signer directement dans votre commentaire
Publiez et j'aurai le plaisir de vous lire . Merci !