AUTOMNE

samedi 22 septembre 2018

lire rêver peut-être





 Ils sont mon refuge par temps incertains ,

L'exutoire au moindre de mes chagrins.




Ils m'emportent ailleurs , dans une autre vie,

Au fil des pages vogue mon esprit.



Je prends alors la place de l'héroïne ,

M'imprégnant de ses pensées , je m'imagine ,



Vivre ses aventures , ses voyages , ses amours ,

Les heures s'écoulent comme sur du velours.



A cette douce évasion , ces tendres frissons ,

Mon coeur se pâme , répond à l'unisson ,



Une heure de lecture dissipe tous mes maux ,

Le monde des livres est bien le plus beau.




La lecture,

Est une aventure.

Grande ou petite.

Selon le temps qu'elle dure.

 

La lecture,

Peut se faire vite,

Ou plus lentement.

La personne choisit prudemment.

 

La lecture,

Est un choix,après une action.

Elle soulage,apaise,apprend.

 

Lecture,

Aiguise l'intuition,

La rêverie se cachant sous la couverture…





Tu aimes dans un roman

T’installer pour un long moment




Tu as la passion page après page

De découvrir les personnages,



Tu les imagines, tu les vois,

Pour un peu, ils vivent en toi.




Captivé, tu dévores le récit




En quête d’autres vies.

Un peu acteur, un peu rêveur,

D’un roman, tu es aussi l’auteur


Une heure de lecture est le souverain remède

contre les dégoûts de la vie.

Montesquieu - philosophe et écrivain français

(1869-1755)






" Lire un roman qui vous emporte , que vous ne pouvez lâcher,

 que vous essayez de faire durer

comme un plaisir toujours reconduit

  reste un des grands bonheurs de notre vie de chaque jour. "

Jean d' ORMESSON





" Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire,

         j'ai la certitude d'être encore heureuse "

EDITH

samedi 15 septembre 2018

la photo du mois ( septembre )


Thème: 

Ajour(s), choisi par Gine (http://djinnsetjeans-images.blogspot.cz/)

Image associée

Sens 

 Ouverture, fente, laissant passer la lumière.

Image associée

Qu'on lui ferme la porte au nez,

Il reviendra par les fenêtres.

Image associée


Image associée

Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle. Ce qu’on peut voir au soleil est toujours moins intéressant que ce qui se passe derrière une vitre. Dans ce trou noir ou lumineux vit la vie, rêve la vie, souffre la vie.

Image associée

LIEN  

http://rdrui.free.fr/_site/61/61_scg_vdb.php

Image associée

PHOTO  PRISE   DANS  LA   MAISON   QUE  J'AI   HABITÉ  PENDANT     

 27 ans  

Image associée


Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, Blogoth67, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Travelparenthesis, Ventsetvoyages, Weeteweete, Xoliv', écri'turbulente.


samedi 8 septembre 2018

EMILY DICKINSON (1861)



Aussi imperceptiblement que le chagrin

L’été s’en est allé-

Trop imperceptible enfin

Pour ressembler à quelque perfidie-




Une quiétude s’est distillée

Comme un demi-jour commencé de longtemps,

Ou la nature qui aurait passé avec elle-même




Un après-midi séquestré-

L’obscurité s’est installée plus tôt-

Le matin, étranger, a brillé-





Courtoise, pourtant déchirante grâce,

Comme invitée, mais qui s’en serait allée-




Et ainsi, sans une aile,

Ni l’aide d’une quille


.

Notre été, léger, a pris la fuite

Vers la beauté.

EMILY DICKINSON (1861) 


Emily Dickinsons Inkwell & Quill Pen


Quand les Roses finiront de fleurir, mon cher,

Et les Violettes seront flétries,


:)


Quand les Bourdons dans un vol solennel

Passeront au-delà du Soleil,


all the beauty things...                                                                                                                                                                                 Más


La main qui s’arrêta pour cueillir

Ce jour d’été


Profusion végétale en façade


Reposera indolente



Alors prenez mes fleurs, je vous prie !

*****************


petite   théière  "  Béatrix  Potters  "  que j'aimerais  bien  m'offrir  

qui   irait   compléter   ma  collection  de  théières  " animaux  

très   bonne  semaine  à tous  

EDITH



samedi 1 septembre 2018

AMITIÉ

l'amitié  qui se crée  à travers  les blogs  



Recette de l’amitié

Pour deux personnes

Préparation : 30 minutes hebdomadaire minimum

Cuisson : toute la vie.




Ingrédients :





- 1 kilo de sincérité 

- 500 g. de bonne volonté 

- 3 cuillerées pleine de compréhension 

- Soutien inconditionnel à la louche 

- Humour et bonne humeur à volonté




Préparation :




- Pelez votre coeur, retirez les rancoeurs et les jalousies,

pour obtenir une sincérité pure. 

- Coupez les quartiers en grandes tranches, 

- beurrez-les de compréhension, 

- nappez-les de soutien inconditionnel. 





- Ajoutez de la bonne volonté, 

- finement râpée,... et parsemez d’humour, et de bonne humeur. 






- Assaisonner d’amour et d’ amitié





Et dégustez lentement, mais aussi souvent que vous le désirez.....





Pour pourvoir enfin dire : " je t’Aime "






je  souhaite   dans  ma  maison

une  homme   ayant  toute  sa  raison






un  chat  passant parmi les livres,





des amis  en  toute  saison  

sans  les quels je  ne  peux  pas  vivre  





BONNE   SEMAINE   à  TOUS  

Je  vous  ai   un peu  oublié   , mais  je  pense   à vous   souvent  




EDITH