AUTOMNE

mercredi 15 août 2018

la photo du mois ( aout )



Thème :
 Trophée, choisi par La Tribu de Chacha (http://lesaventuresdelatribudechacha.blogspot.cz/)
Nouveaux : Travelparenthesis (https://travelparenthesis.wordpress.com)




Le souverain, réputé corrompu, avide et peu enclin à l’empathie, est l'objet d'une vive contestation populaire qui s'exprime notamment, à partir de 1835, sous la forme de graffitis aux motifs de poire qui déferlent sur les murs de Paris. Dans le langage courant, la poire devient alors synonyme d’une personne vile, dédaigneuse. Une figure dont on se moque allègrement, dont on "se paye la poire" et qui prend, de fil en aiguille, un sens un peu différent : elle finit par désigner une personne pas très maligne, niaise et mollassonne. Depuis, nombreux sont les hommes politiques à subir le même sort  



À défaut d’une réputation flatteuse, la poire peut se targuer d’un bien curieux

TROPHÉE 

  depuis presque deux siècles : elle est devenue le fruit le plus célèbre de la vie politique.

actuellement    le  "  TROPHÉE  "     de  la  France      est    ::::::::::!



Akaieric, Alexinparis, Betty, Blogoth67, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, Dr. CaSo, El Padawan, Escribouillages, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Travelparenthesis, Weeteweete, Xoliv', écri'turbulente.

lundi 6 août 2018

UNE CHATTE

sur  un  poème  de paul-stendhal


Une chatte

Thaïs à mes côtés, a regardé Bingo,
Et, a bien chuchoté, qu’il était vraiment beau.
Elle a lu le poème, et s’est mise à miauler,
En me disant, je l’aime, je suis tout enjôlée !




N’en croyant pas ouï-dire, la voyant lire ainsi,
Et surtout s’esbaudir, séant, j’en fus assis !
Elle se mit à penser, qu’elle pouvait le choyer,
Devenir fiancée, et fonder un foyer !




La voyant si heureuse, je l’ai bien approuvée,
Elle était amoureuse, et son coeur éprouvé.
Elle s’est mise à rêver, de toute sa beauté,
Qu’elle allait le trouver, le fameux chat botté !




Ne pouvant résister, à sa grande émotion,
Pour ne pas l’attrister, j‘ai loué sa passion !
C’est demain qu’elle arrive, merci de l’accueillir,
Elle est toute lascive, il ne faut pas faillir !




On les aime ces chats, ces merveilleux amis,
Ce sont de vrais pachas, de grande académie !
Thaïs vient de partir, elle était tout heureuse,
De pouvoir se blottir, près de l’âme amoureuse !




Paul Stendhal
25/09/2014



sur  un  poème  de   PAUL STENDHAL








à  bientôt 

EDITH