AUTOMNE

samedi 30 août 2014

PHOTO DU SAMEDI

CHEZ    AMARTIA




Suite   de  l'histoire   de  mes  petites   hirondelles   

15  jours   séparent     les  2  prises  de  vue   ( voir  le  billet   précèdent )




C'était sur la tourelle 

D'un vieux clocher bruni 

Une jeune hirondelle 

Le cœur encore bien frêle 

Était au bord du nid 




Courage, dit sa mère 

Ouvre ton aile au vent 

Ouvre-la tout entière 

Dans l'air et la lumière 

Et t'élance en avant 





Mais l'hirondelle hésite 

Et dit : c'est bien profond 

Mon aile est trop petite 

Mon cœur bat bien trop vite 

Je m'en vais choir au fond 





Sa mère lui répond: 

Quand je me suis jetée 

Du haut de notre toit 

Le bon Dieu m'a portée 

Petite comme toi. 





L'hirondelle légère 

Ouvre son aile au vent 

L’ouvre bien tout entière 

Dans l'air et la lumière 

Et s'élance en avant 




Elle vole, oh ! surprise ! 

Elle ne craint plus rien. 

Tout autour de l'église, 

Comme elle vole donc bien 

Et sa mère avec elle 






Sa mère est avec elle 

De tout son cœur chantant 

Sa chanson d'hirondelle 

Qui monte claire et belle 

Au Dieu qui la portait 



Je suis comme l'hirondelle 

Je vais vers l'avenir 

La vie me sera belle 

Adieu ! Soyez fidèles 

Gardez mon souvenir 

L’oiseau qui vient de France - Vers 1880 
Paroles de Camille Soubise - Musique de Frédéric Boissière 


Et   c'est   comme  ça   , ayant   laissé  une   fenêtre  ouverte   

que  hier  , je  me  suis  retrouvée   avec  un   bébé   hirondelle  

à  l'intérieur    de   la  maison   

cela   porte   chance   parait - il    :::::::♥



Fin   de  l'aventure   de  mes  hirondelles   , je  les  retrouverai   l'année  prochaine   



Passez   une   bonne   semaine   


j'ai   modifié   l'enregistrement   des   commentaires  

Trop   de  spam   , pour  ceux  qui  n'ont  pas  de  blog   

il  suffit   de  mettre  votre  adresse   mail  

Autrement  prendre  le  formulaire  de  contact  en  haut  à  gauche 


 


MERCI    DE  VOTRE   PASSAGE   ET   DE  VOS   COMMENTAIRES  

QUI   ME   FONT   ÉNORMÉMENT   PLAISIR  

                                                        IRIS






samedi 23 août 2014

BÉJAUNE PHOTO DU SAMEDI

un   petit   nid    d'hirondelles   dans  la  grange  





deuxième    nichée      , je  crois   qu'ils  sont    5  ou  6  



on   ne   les  aperçoit     que  de  temps  en  temps  

je  les  surnomme   les   Béjaunes     

" Oiseau   jeune, qui a encore sur le bec une petite peau jaune et qui n’est pas dressé "

                                                                                                                    wikipédia 





(Histoire) Au Moyen Âge,  Les jeunes gens, nouvellement arrivés dans l’université de Paris, 

formaient une confrérie particulière et avaient pour chef l’Abbé des Béjaunes. Le jour des 

Innocents, cet abbé, monté sur un âne, conduisait sa confrérie par toute la ville. Le soir, il 

réunissait tous les béjaunes et les aspergeait avec des seaux d’eau. C’était ce qu’on appelait le 

baptême des béjaunes. On forçait aussi les nouveaux étudiants à payer une bienvenue aux 

anciens 

*  on nommait cette taxe droit de béjaune. Un décret de l’Université abolit cet usage, en 1342, et il

fut défendu d’exiger le droit de béjaune,  sous  peine de punition corporelle   (.wikipédia )   

je  vous   donne   rendez-vous   chez    AMARTIA        

                             POUR   LA   PHOTO   DE  LA   SEMAINE  







2  ,  3  fleurs   du  jardin   

  





avoir   un  jardin    , c'est  vivre   au  coeur    d'un  kaléidoscope   de  couleurs,

d'ombres  et  de  lumières   ,  de  myriades  de  fleurs  et  de  feuilles

bercées   par  la  brise   



un   peintre  prend   son  pinceau  et   immédiatement ,   tout  change  


un   jardinier   prend   sa  bêche  , et  il  attend  toute   une  année    (odile  Dormeuil )




tout   le   monde  aime  les  jardins  !

ces   petits  oasis  de  vie  

qui   nous  offrent  la  joie  ,    la  beauté  et  la  paix   (helène  Exley ) 



                                                                                                                                               tableau  pinterest 

vu   les  tempèratures   peu   clémentes   , je  partage  avec  vous   ce  chocolat   chaud  

merci  de  votre  passage   et  de  tout  vos  si  gentils   commentaires  ♥

    BONNES  FËTES   AUX    ROSES  

                                                       à   bientôt        IRIS



vendredi 15 août 2014

BOUQUET DE FLEURS

Je vous envoie un bouquet que ma main

Vient de trier de ces fleurs épanies;

Qui ne les eût à ce vêpre cueillies

Chutes à terre elles fussent demain.






Cela vous soit un exemple certain

Que vos beautés bien qu'elles soient fleuries

En peu de temps cherront toutes flétries

Et comme fleurs périront tout soudain.







Le temps s'en va, le temps s'en va, ma Dame,

Las ! le temps non, mais nous, nous en allons,

Et tôt serons étendus sous la lame ;





Et des amours desquelles nous parlons,

Quand serons morts, n'en sera plus nouvelle;

Pour ce, aimez-moi cependant qu'êtes belle.

Pierre de Ronsard - Continuation des Amours





Ma   participation   aux  bouquets   de   vendredi    chez    NELLY




Avec   quelques   fleurs   du  jardin   très   abimés  par  la  pluie   





Elles savent se dépenser, 

Elles donnent sans compter, 

Sans arrières pensées, 

Et sans se vanter. 



MON    JARDIN  

La bonté c’est sa foi, 

Il aime la loyauté. 

Il a une loi ; 

La sincérité.


BON    WEEKEND   à  tous   et    BONNES   VACANCES   



                                                                        IRIS  

Avec   beaucoup   de  tendresse   , je  vous  dis   à  bientôt    

Merci   à  tous   pour  vos  commentaires  




vendredi 8 août 2014

ROSES & THÉ


Ô beau rosier du paradis,

Beau rosier aux milliers de roses,

Qui dans les parfums resplendis,

Et dans la lumière reposes;





Ô beau rosier du jardin clos,

Beau rosier aux roses altières,

Qui sur l'herbe étends les réseaux

Que font tes ombres familières;





Au tour de qui, toutes tremblantes,

De l'Occident à l'Orient,





Ces humbles et douces servantes

Glissent et tournent lentement,

Jusqu' à l'heure solennelle





Où la nuit, à pas clandestins,

Étendant ses voiles sur elles,

Les confond  toutes dans son sein.

(Charles Van Lerberghe - La chanson d'Eve-





Le soir quand le soleil vers l'horizon s'incline,

Il descend à regret de colline en colline,

Contemple longuement tous les lieux qu'il dorait,

Puis disparait.




Alors les fleurs au val referment leur calice,

Afin que, lui parti, nul regard ne ternisse

Le trésor de fraîcheurs que garde à son retour

Leur chaste amour.





De même à ton départ, ô chère bien-aimée,

Comme ces pauvres fleurs mon âme s'est fermée,

Et pendant ton absence elle ne veut s'ouvrir

Qu'au souvenir!

(G. de Penmarch)












photo  pinterest  sur  mes  tableaux  

un    monde     idyllique

 


images  des  tasses  à  thé  dans  mes  tableaux  pinterest
photos  des  fleurs   de  mon  jardin  

                                       

                             PASSEZ    DE   BONNES    VACANCES  

                                          ET   RESTEZ    PRUDENT    SUR   LES   ROUTES 


à  bientôt        TENDRESSE    

                                                                    IRIS