lundi 12 novembre 2012

VERLAINE

 
Dans    le  vieux  parc  solitaire  et  glacé
Deux  ombres  ont  tout  à  l'  heure  passé



   
Leurs  yeux sont  morts  et leurs lèvres  sont molles
Et l' on entend à peine leurs paroles 

    
Dans  le  vieux  parc solitaire et glacé
Deux  spectres ont  évoqué le  passé


_ te souvient-il de notre extase ancienne
_Pourquoi voulez-vous donc qu'il m' en souvienne ?

    
_Ton coeur bat-il toujours à mon seul nom ?
Toujours vois-tu mon âme en rêve ?_non


Ah! les beaux jours de bonheur  indicible
Où nous joignions nos bouches ! c'est possible


_Qu'il  était bleu ,le ciel et grand  l' espoir !
_L'espoir a fui , vaincu, vers le ciel noir. 

 

Tels ils marchaient dans  les avoines  folles
Et la nuit seule entendit leurs  paroles




un  poème  un  peu  triste
mais  qui  représente  le temps  du  moment

                                                montage photo


Un peu  d'  origami
Une fleur  Kusudama

                                              image  du  net 

                                           Adresse  du  site 

Si  vous  voulez faire  une  boule
il vous en faudra  60 


Bonne  semaine  à  tous  
la prochaine  fois  c' est des plans  de petites
maisons en papier
pour faire un village  de  Noël

Peintures  de 
John  Atkinson  Grimsham




14 commentaires:

  1. Ce Verlaine-là est tout mélancolique comme lui seul sait l'être.E ttes fleurs.;il faudrait une patience d'ange, mais je vais voir le lien: MERCI!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime ce Verlaine sensible et vibrant et découvre avec bonheur ton joli blog auquel Hop ! Je m'abonne d'un bond !
    Tant de délicatesse dans le choix des illustrations ... je suis heureuse de croiser ta route !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. Hello chère Edith
    J'ai toujours aimé Verlaine, même si ce poême est en effet un peu mélancolique! Nenous laissons pas envahir par la morosité ambiante, continuons de fixer nos yeux sur ce qui est beau, comme ces jolies fleurs que tu nous proposes par exemple! Comme Anne, je ne crois pas que j'aurai lapatience mais j'admire quand même!
    Merci pour ce joli billet et gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve les lumières d'Atkinson si émouvantes , ses tombées de nuits, ses crépuscules, que de merveilles peintes. Comme vous Edith, je trouve ce peintre merveilleux et le choix du poème pour accompagner ces images est parfait.

    RépondreSupprimer
  5. trés joli fleur fait main c'est toujours le printemps de chez toi !! '-) Ces tableaux c'est fantomatique ou mystérieux ! ça ressemble dans l'endroit du coté de chez moi

    Bonne semaine

    bisous

    RépondreSupprimer
  6. Ce poème est magnifique!
    bien sûr le temps est triste mais qu'importe quand on a des jolis blog à voir!
    merci pour ces belles illustrations
    belle journée à toi
    bises
    Sophie

    RépondreSupprimer
  7. Ma chère Edith, oh la la qu'elle tristesse je sens dans ton coeur !!! Ne te laisses pas envahir par le froid laisse aller tes pensées a des choses bien plus jolies. Il ne faut pas être triste tu vis et tu as la chance d'avoir une famille des amies ici et dans ta vie.
    Jolies fleur d' origami mais je ne peux m'y plier...trop de projets et pas assez de temps pour les réaliser !!! Mais ceci dit c'est bien joli et si délicat !!!
    hâte de voir le village de Noel !!! C'est si gentil de nous préparer un beau petit village a coller et y mettre des petites bougies chauffe plat et illuminer nos vies !!!
    Allez chassons cette peine et pense que au dessus des nuages sombres le ciel est toujours bleu.
    Gros bisoussssss
    Mimie

    RépondreSupprimer
  8. Un triste poème mais super beau, j'ai aimé beaucoup!!!
    Les photos aussi super belles et tendres.
    Bel après midi
    Rosa

    RépondreSupprimer
  9. Un joli poème qui accompagne ces images bien choisies et qui se termine par une note de gaieté dans ces jolies fleurs .. à réaliser avec beaucoup de patience

    RépondreSupprimer
  10. Poème très romantique,triste, mais les images son si belles! Les fleurs d'origame belles aussi un beau cadeau de toi. Bisous.

    RépondreSupprimer
  11. Un poème triste mais interessant, et des peintures très belles. Les petites fleurs sont un travail très joli. Merci
    Bises
    Esther

    RépondreSupprimer
  12. Não conhecia ainda este teu outro blog.Agora ficou difícil escolher qual o mais lindo.Os dois são belíssimos.Pelo que apresentas em teus espaços deves ser uma pessoa fascinante.Tenhas um feliz fim de semana e deixo aqui meu grande abraço.

    RépondreSupprimer
  13. Vous avez bien illustré les mots de Verlaine, beaux et tristes à la fois...

    Vous voilà en pleines créations papier, origami, petites maisons aux lumières douces...

    RépondreSupprimer
  14. Magnifique et nostalgique...un retour vers le passé et ma jeunesse.
    Les photos sont superbes et très bien choisies.
    Amicalement
    Nicole

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, même si justement ce n'est qu'un mot..
à bientôt

Pour vous aider à publier votre commentaire:
dans la liste déroulante :
- Si vous avez un compte Google , Identifiez vous
- Si non inscrivez votre Nom et votre URL
- Pour les autres choisissez le lien Anonyme , Vous pourrez signer directement dans votre commentaire
Publiez et j'aurai le plaisir de vous lire . Merci !